Une enquêteur nommé Brillant

Le lieutenant de police Luc Brillant apparaît pour la première fois dans "Coup pas franc pour Nantes", une enquête dans les milieux du football professionnel nantais. Avec ses deux collègues Brétécher et Bretaudeau, il tente de résoudre cette affaire d'empoisonnement qui secoue le club local, le Sporting Loire Océan. Brillant n' a rien d'un super flic, c'est plutôt un enquêteur consciencieux, qui a une bonne estime de son métier, sans en rajouter et surtout, sans se prendre pour un justicier: il est bien trop respectueux des règles et des lois pour cela. Cependant, s'il cherche à bien faire son boulot, comme le fonctionnaire qu'il est, il tente avant tout de comprendre ce qui se passe à l'intérieur des têtes de ceux qui, suspectés ou non, finiront bien, charges et preuves à l'appui, par devenir des coupables: en ce sens, on peut dire que Luc Brillant enquête dans la tête des gens, ce qui, convenons-en, n'est pas si facile!

Le lieutenant Brillant n'a d'autre but que de trouver ces présumés coupables (NB: terme que nous préférons à celui de présumé innocent, même s'il est impropre!), à les présenter à la justice, et de passer à une enquête suivante. On le voit ainsi à l'oeuvre dans " Salade bretonne en Pays de Retz", dans "Le fond de l'air est vache", dans "Du sang sur la folle blanche" et donc, en 2011, dans cette "Inconnue de la Loire", sur laquelle il enquête en tant que capitaine. Le "quadra" Brillant, s'il n'est pas carriériste pour un sou, a beau ne pas faire de zèle, il a une marge de progression dans la hiérarchie policière dont il ne se désintéresse pas.

Avec ces cinq premières enquêtes, je plonge mon enquêteur en différents points du département de Loire-Atlantique. Ce qui a fait écrire un jour à une journaliste alors à Ouest-France: "Bertrand Gilet plonge la région dans le noir": et j'avoue que cette expression me plaît bien, d'ailleurs, je continuerai à le faire!

Pour autant, je ne me qualifie pas d'auteur de romans noirs, je préfère l'étiquette de polars réalistes contemporains.

Luc Brillant est aidé dans ses enquêtes, officieusement en tout cas, par Karine, sa femme, diplômée de psychologie et par ailleurs journaliste pigiste à Presse Atlantique, l'un des deux quoditiens de la presse nantaise (avec Ouest Océan). Karine, fine observatrice des gens, lui prodigue de sérieux conseils que le policier prendra en compte pour assembler le puzzle que constitue toute enquête.

Mon but, au final, n'est que de divertir les gens, à travers des enquêtes qui, même si elles sont inventées, semble sortir tout droit des faits divers que tout un chacun, vous et moi, lisons dans les journaux ou captons sur les ondes.

Luc Brillant vous salue bien!

Actualité

  • jeudi 1er novembre, Angers, Richer 49

    4e édition de ce mini-salon du livre...avec 49 auteurs invités

    ...c'est même "le salon le plus courtdu monde", puisqu'il ne dure qu'une après-midi! 49 auteurs invités, normal c'est dans le Maine-et-Loire!

    Ce sera ma première participation à ce salon du livre: j'y viendrai avec mes parutions 2017 et 2018.

  • dimanche 18 novembre, Le Plessis-Macé, salon du livre d'Avrillé

    au château.

    Le salon du livre d'Avrillé n'est plus à Avrillé, mais au château du Plessis-Macé, que les habitués du festival d'Anjou connaissent bien. Un cadre superbe. Ce sera ma deuxième participation à ce salon.

  • samedi 24 novembre, Guérande, Salon du Livre en Bretagne

    en attente de clonfirmation

  • dimanche 25 novembre, Haute-Goulaine, salon Plumes de Loire

    en attente de confirmation

Lisez des polars !

Le Blog de Bertrand Gilet