Polars nantais

Tous les enregistrements
LEPOULPE, LEFILM NICLOUX-POUY-RAYNAL Editions Baleine, 1998. 130 pages.

Le Poulpe suit sa Chéryl de coiffeuse à Morsang, près d'Angerneau, au motif que la tombe de ses grands-parents a été profanée. Ce voyage au pays des embruns, à Angerneau, cité atlantique qui ressemble comme trois gouttes d'eau salée à Saint-Nazaire, n'est finalement pas pour déplaire au couple, histoire de faire une petite pause. Et puis, Gabriel n'est pas dur à attendrir!

Gabriel et Chéryl ne pensaient pourtant pas être entraînés dans des aventures imprévues. Car, derrière la petite gare d'Angerneau, paisible comme "un mini paquebot bleu et blanc", Angerneau la grise va vite dévoiler une part de sa nature...

D'abord, deux des profanateurs, rapidement identifiés, ont été assassinés. Ensuite, un écrivain écossais alcoolique, un travesti, des personnages menaçants, des politiques douteux s'inivitent dans l'entourage du couple, qui comprend dès lors que la pause à Angerneau tourne inexorablement à la virée de nazes.

Cette novélisation du film de Guillaume Nicloux (co-scénarisé avec Jean-Bernard Pouy -un vrai fan de Saint-Nazaire- et Patrick Raynal est-elle meilleure que le film? Voire. Car ce polar à six mains comprend de beaux passages, et qu'importe si l'histoire est un peu alambiquée: il sent le paquebot, le cargo, le troquet, le grand air et le muscadet. Alors...


Lisez des polars !

Le Blog de Bertrand Gilet